LA PLATEFORME D’INFORMATION, DE FORMATION ET DE PARTAGE D’ARCOTHOVA
Sélectionner une page

Plusieurs cas de myocardite associée aux vaccins ARNm de Pfizer ou de Moderna ont été décrits dans des articles récents de la littérature scientifique et médicale. Ils semblent se produire quasiment exclusivement chez des hommes et le plus souvent dans les groupes les plus jeunes. Si les symptômes et les signes de myocardite s’améliorent en général en quelques jours, on a toujours aucune idée des effets à long terme. Néanmoins, les spécialistes considèrent unanimement que les bénéfices de la vaccination surpassent les risques.

Le comité d’experts sur la vaccination des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) s’est réuni fin juin pour discuter de ces effets cardiaques. A cette occasion, 323 cas de myocardites ou de péricardites chez des individus de moins de 30 ans ont été confirmés. Mais les participants ont réaffirmé la nécessité de poursuivre la vaccination avec des vaccins à ARNm chez les jeunes.

Les différents cas ont été rapportés dans deux articles du JAMA Cardiology et dans trois de Circulation

https://francais.medscape.com/voirarticle/3607329?src=WNL_mdplsfeat_210706_mscpedit_fr&uac=290626CX&impID=3488394&faf=1#vp_1