LA PLATEFORME D’INFORMATION, DE FORMATION ET DE PARTAGE D’ARCOTHOVA
Sélectionner une page

[vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text]Tout comme la licorne qui reste une créature étrange et mystérieuse, l’étude éponyme n’a pas encore révélé tous ses secrets.

Présents à la SFAR pour écouter Bernard Cholley livrant les premiers résultats de son étude,  les média spécialisés se sont empressés de conclure que le levosimedan n’avait pas d’intérêt pour prévenir le syndrome de bas débit cardiaque en chirurgie cardiaque.

Avant de statuer de la sorte, il faudrait au moins attendre que l’étude statistique soit terminée et que des corrélations soient recherchées avec la durée de clampage aortique ou le niveau de la fraction d’éjection du VG.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les patients du groupe levosimendan ont reçu pendant 24 heures une dose de 0,1 mcg/kg/min, soit la moitié de la dose de ce que la plupart des centres prescrivent en routine.

La tendance est favorable au groupe levosimendan mais n’est pas significative, et bien sur, le mystère reste entier quant à savoir ce qui se serait passé avec une dose de 0,2 mcg/kg/min.

Ph Mauriat

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_single_image image= »2436″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row]