LA PLATEFORME D’INFORMATION, DE FORMATION ET DE PARTAGE D’ARCOTHOVA
Sélectionner une page

 

 

 

 

 

 

 

A l’évidence, pendant les premières semaines de l’épidémie, les tenues de protection COVID n’étaient pas les mêmes en France qu’en Asie. Les conditions lors des transports en France, n’avaient pas la même rigueur et ont pu faire redouter des contaminations parmi les personnels soignants.

L’habillage était du même type en Italie et en Espagne qu’en France et pourrait expliquer, en partie, l’impact du COVID sur les soignants. Depuis quelques jours, des efforts sont faits dans ces 3 pays, mais sont encore loin d’être systématisés.

La protection du personnel d’un hôpital à Wuhan pour un patient conscient et ventilé, lors de soins courants, est plus complète que celle prise en France lors de la procédure d’intubation, un acte à très grand risque de contamination des soignants (photo ci-dessous).

Avoir des masques FFP2 en nombre suffisant pour effectuer tous les soins aux patients COVID est une nécessité absolue, et les combinaisons intégrales et les masques transparents ne le sont pas moins pour éviter la contamination des soignants.

Ph Mauriat