Sélectionner une page

Omar Ellouze

 

MAR, Centre Cardiologique du Nord, Saint Denis

 

Nous présentons le cas d’un patient ayant bénéficié d’une péricardectomie totale pour une péricardite constrictive chronique. L’évaluation en échographie transoesophagienne préopératoire met en évidence un strain global longitudinal du ventricule droit altéré à -18%. Après péricardectomie totale, le strain longitudinal global du ventricule droit a augmenté et s’est normalisé à -21% (variation de 20%).

La contraction du ventricule droit est secondaire à la participation de plusieurs ensembles de fibres musculaires : obliques superficielles de la paroi libre et du septum interventriculaire, communes aux ventricules gauche et droit et responsables de 80% de la contraction ventriculaire droite, les fibres circonférentielles transversales sous annulaires, responsables de 20% de la contraction et enfin les fibres longitudinales profondes ayant un effet mineur sur la systole1. Après chirurgie cardiaque avec ou sans circulation extra corporelle, la contraction longitudinale est altérée de manière plus ou moins importante en fonction du type de chirurgie, avec une récupération entre 3 et 6 mois post opératoire. Néanmoins la fraction d’éjection du ventricule droit reste inchangée et ce, grâce à une compensation des fibres circulaires avec une contraction radiale2. Plusieurs hypothèses ont été émises afin d’expliquer l’altération de la fonction systolique longitudinale du ventricule droit : ischémie reperfusion due au clampage aortique, cardioplégie, ouverture du péricarde et la fermeture du thorax.

Nous voyons que l’ouverture isolée et complète du péricarde sans clampage aortique et cardioplégie associée améliore le strain longitudinal global du ventricule droit. Lors des chirurgies pour pontages coronariens ou valvulaires avec clampage aortique, l’altération de la fonction systolique globale du ventricule droit est observée à la fin de la circulation extra corporelle et non après l’ouverture du péricarde, orientant vers une lésion due à l’ischémie reperfusion3. Néanmoins, dans les pontages coronariens sans circulation extra corporelle, une altération de cette fonction systolique longitudinale du ventricule droit est retrouvée en dehors de tout clampage aortique ou cardioplégie4.  Une modification globale de l’architecture du ventricule droit devenant circulaire associé à une altération de la contraction longitudinale pourrait être la cause dans les chirurgies avec ou sans clampage aortique.

 

REFERENCES :

  1. Buckberg G, Hoffman JIE: Right ventricular architecture responsible for mechanical performance: unifying role of ventricular septum. The Journal of thoracic and cardiovascular surgery 2014; 148:3166-3171.e4
  2. Tamborini G, Muratori M, Brusoni D, Celeste F, Maffessanti F, Caiani EG, Alamanni F, Pepi M: Is right ventricular systolic function reduced after cardiac surgery? A two- and three-dimensional echocardiographic study. European journal of echocardiography : the journal of the Working Group on Echocardiography of the European Society of Cardiology 2009; 10:630–4
  3. Singh A, Huang X, Dai L, Wyler D, Alfirevic A, Blackstone EH, Pettersson GB, Duncan AE: Right ventricular function is reduced during cardiac surgery independent of procedural characteristics, reoperative status, or pericardiotomy. The Journal of thoracic and cardiovascular surgery 2020; 159:1430-1438.e4
  4. Borde D, Joshi P, Joshi S, Asegaonkar B, Apsingekar P, Khade S, Pande S, Agrawal A, Puranik M: Changes in Right Ventricular Function After Off-Pump Coronary Artery Bypass Grafting. Journal of cardiothoracic and vascular anesthesia 2021; 35:811–9

 

 

Vidéo 1

 

 

Vidéo 2

 

 

 

Vidéo 3

 

Vidéo 4